Yumezone : L'expo consécration !

General02leverlerideau

Un grand bravo à mon ex-collèque mais néanmoins ami Fred pour cette belle consécration . En effet, ses meilleurs photos seront affichés au Kata Bar (37 rue Fontaine dans le 9ème Métro Blanche) du 29 Juin au 29 Aout.
Le vernissage de cette expo aura lieu le 29 Juin à 19h.

Si vous aimez la photographie qui dérange, les ambiances glauques et malsaines, les ambiances cyber-punk tendance gothiques ou si vous aimez tout simplement le travail d'un artiste qui ne compte pas ses heures et ses nuits pour nous offrir le meilleur de son talent, cet expo est faite pour vous.

J'espère sincèrement que le talent de Fred sera reconnu comme il ce soit grace à cette expo.

Je n'aurai qu'un mot : chapeau l'artiste et au 29 juin.


Brunch à l'Arganier, un pur plaisir !

BrunchHier midi, nous avions prévu avec Madame SamDProd d’aller visiter l’expo Willy Ronis à l’Hotel de Ville de Paris mais lorsque nous avons vu la queue, nous avons vite changé d’avis.
Nous nous sommes donc mis en quête d’un petit resto sympa (histoire de changer de Quick et MacDo).
En se promenant dans le marais, nous sommes tombés par hasard sur l’Arganier, un restaurant proposant des spécialités marocaines et un brunch le samedi et dimanche midi. La cadre agréable du lieu et le large buffet à volonté ne nous ont pas fait hésiter bien longtemps. Avec un large choix de salades, charcuteries, fromages, fruits, tartes et autres saveurs orientales, nous nous sommes régalés. Le buffet, le jus d’orange et le café étant aussi à volonté, l’addition de 25 Euros par personne nous a paru raisonnable sans être pour autant bon marché. Je me permettrais juste un petit bémol sur l’obligation de réclamer pour se resservir en boisson. 
Bref, pour toutes celles et ceux qui cherche un resto sympa pour bruncher le WE, une seule adresse :
L’arganier
19, rue sainte Croix de la Bretonnerie
75004 Paris
M : Hotel de Ville
Tel : 01 42 72 08 25


Magicien(s) Tout est écrit : Vous passerez une soirée réussie

C'est Madame SamDProd qui m'a offert 2 places pour ce spectacle au théâtre du Splendid. Je ne la remercierai jamais assez car nous avons passé une soirée inoubliable à plus d'un titre.

En effet, ce spectacle, mis en scène par Arthur Jugnot, est à ne manquer sous aucun prétexte (10 euros en semaine pour les moins de 26 ans) si vous aimez la magie. Durant 1h30, on ne voit pas passer le temps tellement on rit et tellement on est bluffé par les tours qui s'enchaînent à une vitesse vertigineuse.
Sébastien Mossiere, Julien Labigne et Jean-Luc Bertrand, tous 3 magiciens professionnels, s'adonnent à leur art avec humour et brio tout en exécutant des scènes de comédie tantôt burlesques (un spectateur se retrouve avec un entonnoir sur la tête) tantôt tragiques (on tremble pour une spectatrice ayant passé son bras à travers une guillotine).

Magicien(s) Tout est écrit dépoussière le genre "spectacle de magie" en lui redonnant une nouvelle jeunesse à la fois comique, dramatique et interactive.

Pour couronner le tout, nous avons eu la chance de pouvoir discuter avec les 3 magiciens à la fin du spectacle et même de rentrer en métro avec Julien. Tous les 3 sont d'une extrême gentillesse et très accessibles.

Théâtre du Splendid
48, rue du Faubourg Saint Martin-75010
Tel : 01 42 08 21 93

Site Internet du Théâtre du Splendid



Le Bourgeois Gentilhomme au Théatre de Paris :
EXCELLENT !!!

EntreeHier soir, Madame SamDProd et moi sommes allés voir "Le Bourgeois Gentilhomme" au Théatre de Paris :
Monsieur Jourdain, ayant fait fortune en créant un magasin de sport, veut faire parti du monde branchouille de la Jet Set sans en avoir la naissance... Tout ceci sans changer une phrase de Molière ni une note de Lully.

C'est Jean-Marie Bigard qui joue le rôle de Monsieur Jourdain et ce role de bourgeois un peu beauf qui veut se la jouer tendense lui colle comme une seconde peau.
De plus, même si les musiciens sont des gothiques, les danseurs font du hip-hop, le maitre d'arme de l'Aïkido et son ami Géronte sniffe de la coke avec sa maîtresse, le texte original prend une symbolique toute particulière, replacé dans ce contexte contemporain.

BON PLAN : Pour ceux qui ont moins de 26 ans, vous pouvez avoir des places à 10€ au lieu de 47.5 € en appellant en semaine une heure avant le début de la représentation. S'il reste des places, elles sont pour vous.


Un dimanche à Bruxelles

Bruxelles

Dur dur le réveil dimanche matin à 6h05 ! En effet, j’avais prévu une petite surprise à Madame SamDProd pour lui changer les idées après une grosse semaine. Nous voilà donc parti prendre le Thalys à la gare du Nord dans un Paris encore endormi. Arrivée à la gare, nous profitons de notre petite avance pour acheter un plan de Bruxelles, ce qui nous a permis de préparer notre parcours durant le trajet. Cette note est donc le résumé de notre journée avec quelques petits conseils si vous aussi vous avez envie de vous faire une journée ou un WE dans la capitale de la frite.

1h25 après le départ du train, nous posions déjà les pieds sur le sol belge. Attention à ne pas rire en entendant la voix de la gare, l’accent belge, c’est normal ! 

1brocante_balleLe quartier de la gare du midi n’est vraiment pas terrible. Dirigeons-nous plutôt vers la place du jeu de balle (et non pas du trou) où se tient la brocante du dimanche.

Vous y trouverez aussi une jolie taverne pour prendre un bon petit dèj. Là encore, soyez averti, en Belgique les serveurs disent « S’il vous plait » pour dire « Merci ».
Nous avons eut la chance d’avoir une journée sans un nuage. Par contre, petit conseil, couvrez-vous ! En effet, un vent glacé parcours les rues de la capitale belge en hiver.

3palais_justiceContinuons notre parcours en prenant à droite pour se rendre au Palais de Justice. Le tribunal se trouve sur une petite colline surplombant la ville. Le palais de justice est magnifique et la vue aussi. Continuons à droite pour faire un petit tour Place Louise et Avenue Louise. Vous y trouverez toutes les boutiques de luxe de Bruxelles : Chanel, Gucci, Dior…

4palais_royal_1Remontons ensuite au Nord Est pour se rendre Place du Trône puis devant le palais royal.
L’impression de proximité est vraiment saisissante. En effet, aucun garde ne nous demande de changer de trottoir (comme à l’Elysée) et un petit jardin devant l’entrée du palais nous laisse penser que le roi pourrait se promener devant nous.
Petite anecdote rigolote,  un groupe de touriste asiatique s’approche de moi. La guide me demande : « What is this ? ». Je réponds : “This the house of the King”. La guide se retourne vers le groupe pour traduire et là, tout le monde se met à prendre en photo le palais. Je me suis senti quelqu’un d’important tout d’un coup ;-)

41chocolatierContinuons tout droit vers la place royale et la magnifique église Saint Jacques. Prenez ensuite à gauche pour rejoindre la place du grand Sablon bordée de chocolatiers et de tavernes anciennes. Au bout de la rue de Rollebeek, nous avons mangé dans une brasserie Leffe que je vous déconseille. En effet, nous avons mangé presque dans l’assiette de nos voisins de table et un petit vent gelé passait au-dessus de la porte. Heureusement, la carbonnade (bœuf cuit dans de la bière) était délicieuse.

6pis_loin_1En continuant tout droit rue des Alexiens puis en prenant à droite rue de l’étuve, vous tomberez sur le décevant Manneken Pis. En effet, la statue ne doit pas mesurer plus d’un mètre de haut.
De plus, tous les touristes sont agglutinés autour pour faire la photo et toutes les boutiques autours vous proposent des souvenirs hors de prix. De plus, personne ne connaît trop l’histoire de cette statue. Certains racontent que c’est parce qu’un riche marchand avait perdu son fils lors d’une foire et qu’après l’avoir cherché pendant 4 jours, il l’a retrouvé à l’endroit actuelle de la statue, en train de faire ce que fait maintenant cette fontaine.

Prenez donc tout droit pour déboucher sur la splendide grand place. L’hôtel de ville ressemble à une cathédrale et la maison des brasseurs vous rappelle que vous vous trouver dans le pays de la bière. Flânez ensuite dans les petites rues autour de la grand place, vous y découvrirez la magnifique galerie du roi. Arrêtez vous prendre un thé et un petit gâteau sous la verrière, vous jambes vous remercierons.

13europeQui dit Bruxelles dit Commission Européenne. Pour s’y rendre il faut prendre le métro place de la Bourse. En sortant du métro Schuman, vous vous retrouverez au milieu d’un centre d’affaire, un peu comme un mélange entre La Défense et le quartier de la Bibliothèque François Mitterrand. Si vous avez un appareil photo numérique qui fait vidéo ou un caméscope, je vous conseille vivement de faire un petit reportage :
- En direct de la commission européenne nous retrouvons tout de suite SamDProd. Alors, SamD, quelles sont les nouvelles ?
- Eh bien écoutez Charles Edouard, les délibérations sont longues ici pour décider du nombre de pets de vache autorisés chaque jour pour nos troupeaux européens…
Je vous laisse improviser mais on a bien rigolé.

15atomium_prochePour finir notre journée, je souhaitais voir l’Atomium, célèbre œuvre d’art réalisée pour l’exposition universelle de 1958, symbole de Bruxelles et dessinée par Fanquin dans un Gaston Lagaffe. C’est assez impression mais on ne peut malheureusement pas le visiter car le site est en rénovation. Bon, 35 minutes de métro pour voir des sphères argentées, c’est bien pour la photo mais pas indispensable à votre visite à Bruxelles.

GaufreRetour au centre ville Métro De Broukere pour un dîner léger avant de rentourner prendre le train. Nous avons eut la mauvaise idée d’aller au Drug Opéra 51 rue Grétrystraat. Je vous le déconseille fortement. En entrant dans cette grande taverne, l’accueil est plutôt froid et l’impression d’être dans une usine à fric nous envahie. Impossible de prendre un carafe d’eau alors va pour l’eau minérale mais lorsque le serveur nous l’apporte, la bouteille en verre est déjà ouverte. 4 euros 80 pour 50 centilitres d’eau du robinet, c’est un peu cher quand même. On ressort donc du Drug Opéra avec une légère impression de s’être fait arnaquer.

De retour à Paris à 22h05, on se dit qu’on a passé une journée de rêve, complètement hors du quotidien et en même temps emplie réalité.

Cliquez-ici pour voir l'album photo de la journée.
Un énorme merci à Géraldine pour m'avoir conseillé sur le parcours à faire.

Pour conclure, je ne résiste pas à l'envie de vous faire écouter une chanson de circonstance : "Bruxelles" de Benabar :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Technorati Tags: ,


Il Barone : L'ambiance et la carte d'un vrai italien

MenuHier soir, nous sommes allés manger au restaurant Il Barone, 5 Rue Leopold-robert, dans le 14ème (derrière Montparnasse).
C’est une adresse que je vous recommande si vous aimez l’ambiance et les plats d’un vrai resto italien. 
J’ai rarement mangé des lasagnes aussi bonnes. Les spaghettis bolognaises sont aussi très réussis.

Niveau ambiance, lorsque l’on rentre dans la salle du fond, la déco nous donne l’impression que l’on va retrouver Léon, Monsieur Soprano et le parrain assis à la table d’à côté.

Un conseil toutefois, pensez à demander la salle du fond car vous risquez d’être dérangé par la porte d’entrée.

D’après diplomatie.gouv.fr, l'écrivain Marguerite Duras avait déjà ses habitudes dans ce restaurant. Il accueille aujourd'hui la fine fleur des jeunes comédiens français.

Cliquez-ici pour lire la critique du figaroscope.


14/20 au cirque du soleil

PersonnageLe cirque du soleil s'est installé du 08/04/2005 au 17/06/2005 à Boulogne-Billancourt, sur l'ancien site des usines Renault .

Le Cirque du Soleil, c'est plus de 4 000 salariés, 11 spectacles à travers le monde dont 5 permanents, et 6 en tournée.
Le spectable Saltimbanco a déjà été vu par plus de 5 millions de personnes à travers le monde. En effet, ce spectacle a été présenté pour la première fois en 1999, ce qui date un peu.

A 60 55 € la place, je m'attendais à un spectacle magique qui m'emporterai dans un monde poétique, où les numéros seraient interprétés à la perfection. Je suis assez déçu de vous dire que ce n'a pas été tout à fait ça.
Le spectacle commence par des numéros avec le public dans les gradins.
Les numéros s'enchainent ensuite sur scène mais ce n'est pas la perfection attendu. En effet, le joueur de diabolo rate de temps en temps son fil, le numéro de claquette casse complètement le monde onirique dans lequel nous étions plongé et le numéro de bungee (élastique) a déjà été vu au parc astérix.
En plus, à 12 € le programme et 36 32€ le DVD, le cirque du soleil est une énorme machine à fric.

Pourtant, cette troupe respire la joie et le travail bien fait.
Le numéro de barre chinoise, la balançoire russe et le main à main du début nous tire des larmes d'émotion et le numéro de clown imitateur de bruits est hillarant.

Saltimbanco du Cirque du soleil vaut certainement le coup d'y aller mais pas le prix de la place.
Libé est bien de mon avis.