« décembre 2005 | Accueil | février 2006 »

Résultats du sondage SamDProd

Merci à tout ceux qui ont participé à mon petit sondage.
A la question "Comment améliorer ce blog ?" vous avez répondu :

Ne change rien, c'est top        34.6%   
A quand la vidéo ?            26.9%   
Plus de bonnes nouvelles    19.2%   
Un Podcast SamDProd ça serait sympa    15.4%       
Plus de notes, plus souvent    3.8%

Je vais donc continuer normalement en essayant de vous faire des petites vidéos. J'avais fait un premier essai ici mais ça prend pas mal de temps.
Quand je regarde mes stats, je me dis que ce blog doit quand même vous plaire un peu. Encore merci pour votre fidélité.


Un dimanche à Bruxelles

Bruxelles

Dur dur le réveil dimanche matin à 6h05 ! En effet, j’avais prévu une petite surprise à Madame SamDProd pour lui changer les idées après une grosse semaine. Nous voilà donc parti prendre le Thalys à la gare du Nord dans un Paris encore endormi. Arrivée à la gare, nous profitons de notre petite avance pour acheter un plan de Bruxelles, ce qui nous a permis de préparer notre parcours durant le trajet. Cette note est donc le résumé de notre journée avec quelques petits conseils si vous aussi vous avez envie de vous faire une journée ou un WE dans la capitale de la frite.

1h25 après le départ du train, nous posions déjà les pieds sur le sol belge. Attention à ne pas rire en entendant la voix de la gare, l’accent belge, c’est normal ! 

1brocante_balleLe quartier de la gare du midi n’est vraiment pas terrible. Dirigeons-nous plutôt vers la place du jeu de balle (et non pas du trou) où se tient la brocante du dimanche.

Vous y trouverez aussi une jolie taverne pour prendre un bon petit dèj. Là encore, soyez averti, en Belgique les serveurs disent « S’il vous plait » pour dire « Merci ».
Nous avons eut la chance d’avoir une journée sans un nuage. Par contre, petit conseil, couvrez-vous ! En effet, un vent glacé parcours les rues de la capitale belge en hiver.

3palais_justiceContinuons notre parcours en prenant à droite pour se rendre au Palais de Justice. Le tribunal se trouve sur une petite colline surplombant la ville. Le palais de justice est magnifique et la vue aussi. Continuons à droite pour faire un petit tour Place Louise et Avenue Louise. Vous y trouverez toutes les boutiques de luxe de Bruxelles : Chanel, Gucci, Dior…

4palais_royal_1Remontons ensuite au Nord Est pour se rendre Place du Trône puis devant le palais royal.
L’impression de proximité est vraiment saisissante. En effet, aucun garde ne nous demande de changer de trottoir (comme à l’Elysée) et un petit jardin devant l’entrée du palais nous laisse penser que le roi pourrait se promener devant nous.
Petite anecdote rigolote,  un groupe de touriste asiatique s’approche de moi. La guide me demande : « What is this ? ». Je réponds : “This the house of the King”. La guide se retourne vers le groupe pour traduire et là, tout le monde se met à prendre en photo le palais. Je me suis senti quelqu’un d’important tout d’un coup ;-)

41chocolatierContinuons tout droit vers la place royale et la magnifique église Saint Jacques. Prenez ensuite à gauche pour rejoindre la place du grand Sablon bordée de chocolatiers et de tavernes anciennes. Au bout de la rue de Rollebeek, nous avons mangé dans une brasserie Leffe que je vous déconseille. En effet, nous avons mangé presque dans l’assiette de nos voisins de table et un petit vent gelé passait au-dessus de la porte. Heureusement, la carbonnade (bœuf cuit dans de la bière) était délicieuse.

6pis_loin_1En continuant tout droit rue des Alexiens puis en prenant à droite rue de l’étuve, vous tomberez sur le décevant Manneken Pis. En effet, la statue ne doit pas mesurer plus d’un mètre de haut.
De plus, tous les touristes sont agglutinés autour pour faire la photo et toutes les boutiques autours vous proposent des souvenirs hors de prix. De plus, personne ne connaît trop l’histoire de cette statue. Certains racontent que c’est parce qu’un riche marchand avait perdu son fils lors d’une foire et qu’après l’avoir cherché pendant 4 jours, il l’a retrouvé à l’endroit actuelle de la statue, en train de faire ce que fait maintenant cette fontaine.

Prenez donc tout droit pour déboucher sur la splendide grand place. L’hôtel de ville ressemble à une cathédrale et la maison des brasseurs vous rappelle que vous vous trouver dans le pays de la bière. Flânez ensuite dans les petites rues autour de la grand place, vous y découvrirez la magnifique galerie du roi. Arrêtez vous prendre un thé et un petit gâteau sous la verrière, vous jambes vous remercierons.

13europeQui dit Bruxelles dit Commission Européenne. Pour s’y rendre il faut prendre le métro place de la Bourse. En sortant du métro Schuman, vous vous retrouverez au milieu d’un centre d’affaire, un peu comme un mélange entre La Défense et le quartier de la Bibliothèque François Mitterrand. Si vous avez un appareil photo numérique qui fait vidéo ou un caméscope, je vous conseille vivement de faire un petit reportage :
- En direct de la commission européenne nous retrouvons tout de suite SamDProd. Alors, SamD, quelles sont les nouvelles ?
- Eh bien écoutez Charles Edouard, les délibérations sont longues ici pour décider du nombre de pets de vache autorisés chaque jour pour nos troupeaux européens…
Je vous laisse improviser mais on a bien rigolé.

15atomium_prochePour finir notre journée, je souhaitais voir l’Atomium, célèbre œuvre d’art réalisée pour l’exposition universelle de 1958, symbole de Bruxelles et dessinée par Fanquin dans un Gaston Lagaffe. C’est assez impression mais on ne peut malheureusement pas le visiter car le site est en rénovation. Bon, 35 minutes de métro pour voir des sphères argentées, c’est bien pour la photo mais pas indispensable à votre visite à Bruxelles.

GaufreRetour au centre ville Métro De Broukere pour un dîner léger avant de rentourner prendre le train. Nous avons eut la mauvaise idée d’aller au Drug Opéra 51 rue Grétrystraat. Je vous le déconseille fortement. En entrant dans cette grande taverne, l’accueil est plutôt froid et l’impression d’être dans une usine à fric nous envahie. Impossible de prendre un carafe d’eau alors va pour l’eau minérale mais lorsque le serveur nous l’apporte, la bouteille en verre est déjà ouverte. 4 euros 80 pour 50 centilitres d’eau du robinet, c’est un peu cher quand même. On ressort donc du Drug Opéra avec une légère impression de s’être fait arnaquer.

De retour à Paris à 22h05, on se dit qu’on a passé une journée de rêve, complètement hors du quotidien et en même temps emplie réalité.

Cliquez-ici pour voir l'album photo de la journée.
Un énorme merci à Géraldine pour m'avoir conseillé sur le parcours à faire.

Pour conclure, je ne résiste pas à l'envie de vous faire écouter une chanson de circonstance : "Bruxelles" de Benabar :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Technorati Tags: ,


Je suis fan de Lionel

Pour la petite détente du vendredi j'ai choisi de vous parler d'un petit film très drôle : Lionel, un jeune écolier de 6 ans est interviewé par un réalisateur d’un documentaire.

Cette animation a été réalisé en 2004 par 4 étudiants suivant la 3ème année de spécialisation en animation de personnages 3D aux Gobelins. Les logiciels utilsés sont : Maya 5.0, Photoshop 6.0 et After Effects 6.0

Cliquez-ici pour voir et revoir le film


Google : Le nouveau Big-Brother ?

Merci à Rodrigo et à vpod.tv pour cette vidéo de la Keynote de Larry Page (fondateur de Google) au CES de Las Vegas.
Si vous ne deviez en voir qu'un bout, regardez juste les 5 premières minutes.

On se croirait dans une vidéo réalisée par l'armée américaine : vues satellite de Paris, vue 3D de San Fransisco avec Google Maps et Google Earth. Mais la comparaison avec l'armée ne s'arrete pas là. En effet, vous remarquerez que Larry Page arrive sur un 4x4. Il s'agit du 4x4 ayant remporté la compétition de la voiture sans pilote (Darpa Challenge) financé par le Département de Recherche de la Défense américaine et remporté en octobre 2005 par l'université de Stanford dont Larry Page est issu.




En creusant un peu cette idée que Google est en contact avec les Services Secrets américains, on découvre de jolies surprises :

Tout d'abord Gmail, le logiciel de messagerie en ligne de Google :
28 Commissions de vigilance sur les Libertés sont en alerte car Google scanne le contenu de nos mails pour présenter ses publicités ciblés violant ainsi les lois européennes sur la vie privée, en particulier la directive 95/46/EC.

Parlons maintenant de Google Desktop qui vous permet de trouver très rapidement un fichier sur votre disque dur et Google Toolbar vient s'installer sur votre navigateur Web pour avoir la possilité de lancer à tout moment une recherche sur le web, vérifier l'orthographe, traduire mot à mot... Ces deux logiciels doivent être installé sur votre disque dur.
On est donc en droit de se demander si les résultats de la recherche sur notre disque dur ne sont pas envoyés à Google ou s'il n'est pas possible via un cheval de troie de s'introduire sur notre ordinateur.


Qui dit Service Secret Américain dit forcément NSA (National Security Advisor) et là encore, on est loin d'avoir tout vu.
En effet, une rumeur persistante rapporte que Google a embauché Matt Cutts, ancien ingénieur à la NSA faisant ainsi la liaison entre la partie emergée de l'iceberg récoltant les données utilisateurs (Google) et la partie immergée traitant ces données (la NSA).
Mais cette hypothèse est assez bancale car le budget de la NSA est de 3,6 milliards de dollards. Le NSA a largement les moyens de développer son propre moteur de recherche.

En effet, selon "The Independent", le NSA (National Security Agency) aurait déposé un brevet (No 5,937,422) afin de protéger ses propres travaux dans le domaine des moteurs de recherche et de l'analyse sémantique.

En France, la guerre de l'information à aussi commencer. Cliquez-ici pour lire un excellent article sur le sujet.

A la décharge de Google, on peut noter qu'un premier pas vers la transparence relative à l'utilisation des données collectées a été fait avec cette charte. On y apprend cependant que les informations presonnelles peuvent être communiquées à des tiers dans des circonstances précises, "notamment à la requête d’une autorité publique, à des fins de prévention des fraudes ou des dommages imminents".
De plus, l'embauche d'un agent issu du monde du renseignement est tout à fait courante dans les grandes entreprises américaines mais aussi françaises. Lire cet article de l'Intelligence Center (en français) pour connaitre les rumeurs et leurs démentis.

Google a aussi résisté a de fortes pressions du FBI demandant de lui livrer un million d'adresses web sélectionnées au hasard.
Avec cette liste, le FBI souhaitait prouver que la pornographie était omniprésente sur le web. Ils en ont mis du temps avant de s'en rendre compte ;-) Cependant le refus de Google ne va pas changer grand chose puisque les autres moteurs de recherche ont accepté de collaborer.

Cette petite analyse nous permet de nous rendre compte de la puissance de Google et plus généralement des moteurs de recherche, à là fois sur le plan du respect de notre vie privée mais aussi sur la façon d'archiver l'information mondiale.

Si Internet est une grande bibliothèque et que Google est le prénom de votre bibliothéquaire, comment être certain que le livre qu'il vous indiquera ne sera pas une révision de l'histoire et qu'il n'ira pas dire ensuite à la police que vous êtes en train de faire une recherche sur Jennifer Lopez ? Mais avons nous le choix ? Existe-t-il un autre service en ligne qui soit aussi performant que Google ?

J'attends vos réactions avec impatience.

Toutes les informations utilisées pour écrire cet article ont été trouvées grâce à Google.


Votre Podcast en 5 clics

Vous vouler podcaster là, maintenant, vite vite?
SlawesomeSlawesome est un service gratuit qui permet d'envoyer des messages audio via e-mail - jusque là, rien d'extraordinaire, MAIS! Slawesome vous permet également de rendre vos messages publiques via un feed RSS.

Comment faire:
1) rendez vous ici et ouvrez un compte: http://www.slawesome.com
2) cliquez sur compose, enregistrez votre message audio (ça se fait à travers l'interface de Slawesome, tout ce qu'il vous faut, c'est un micro) et adressez-le à vous-même
3) cliquez sur send puis allez dans l'option sent et cliquez sur lock pour rendre votre message publique (à refaire après chaque post)
4) cliquez sur l'option public et récupérez votre RSS feed
5) done. vous avez un podcast, il ne reste qu'à inscrire votre feed sur les annuaires. C'est basic comme solution, mais c'est simplissime - idéal si vous faites dans le Flash Fiction.