« novembre 2004 | Accueil | janvier 2005 »

Téléchargement P2P = Prison ?

PARIS, 14 déc 2004 (AFP) : Aujourd'hui, un enseignant de 28 ans comparaît devant le tribunal correctionnel de Pontoise pour avoir téléchargé illégalement plusieurs milliers de fichiers musicaux sur son ordinateur.

La loi prévoit des peines pouvant aller jusqu'à 3 ans de prison et 300.000 euros d'amende.

La Société civile des producteurs phonographiques et le Syndicat national de l'édition phonographique ont porté plainte en octobre derniers contre une cinquantaine d'internautes utilisant les réseaux P2P pour télécharger illégalement de la musique.
Nous voyons aujourd'hui avec ce procès que la justice a bien fait son travail.

La question est de savoir si cet enseignant a fait commerce ou non de ses téléchargements.

Avec ce procès, c'est chacun d'entre nous qui est concerné.
En effet, qui n'a jamais téléchargé un MP3 sur Napster, Morpheus, Kazaa ou maintenant sur eMule ?

Si cet enseignant (il s'appelle Alexi) est condamné alors qu'il n'a pas fait commerce de ses téléchargements, c'est un énorme pavé qui est jeté sur la communauté des internautes français.
Par contre, s'il a gagné de l'argent en vendant ces CD pirates, je n'irais pas le plaindre car il pousse le bouchon un peu trop loin.

Je ne veux ni défendre les pirates ni les majors.
En effet, d'un coté comme de l'autre, les abus sont nombreux.

Qu'en pensez vous ? Votre avis m'interesse.


Quel avenir pour Internet ?

Epic1Aujourd'hui, j'ai décidé de vous parler de l'animation Flash EPIC.
Il s'agit d'une animation très réussit proposant une vision réaliste de ce que peut devenir Internet en 2014.

Que vont de venir Google, Amazon et Microsoft ?
Vous le saurez en regardant cette animation.

Voici ce que nous dit Chryde, à ce sujet :
Un reportage daté de 2014, qui résume, en partant de l'invention du World Wide Web, le chemin qui a mené à la fin des médias tels que nous les connaissons pour aboutir à des fils d'informations automatiques, personnalisés, reconstitués à partir des millions de témoignages mis en ligne par les internautes du monde entier. Epic est le nom du programme : "Evolving Personnalised Information Construct".
Tout ce qui concerne ce qui est déjà arrivée (jusqu'en 2004, donc) est très bien résumé, et fait une formidable synthèse de l'évolution des réseaux sociaux, de la nanopublication, etc... Tout y passe : Google, Blogger, Amazon, Gmail, Newsbot, Friendster, le papier électronique... Et tout ce qui suit a beau être de la pure anticipation, ce qui y est dit constitue une projection presque raisonnable de ce qui pourrait arriver. En tout cas, cela pose des questions justes, amène à prendre du recul sur l'évolution actuelle.
Et puis, le film est tellement bien fait qu'à la fin, le contenu, censé provenir d'un musée des médias américains, en 2014 donc, est licensié... en Creative commons.